Savez-vous que nous perdons en moyenne entre 50 et 100 cheveux par jour ?! Oui, nous aussi on a été surpris ! Le problème, c’est que parfois cette chute est plus abondante. Si après avoir consulté un médecin, ce dernier ne détecte rien d’anormal, sachez qu’il vous est possible de prévenir la chute de cheveux au quotidien.

CHAUVE

 

Pourquoi perd-on nos cheveux ?

L’alopécie (chute totale ou partielle des cheveux/poils) peut être provoquée par plusieurs facteurs :

– âge

– hérédité

– bouleversements hormonaux

– certains traitements médicaux

– stress

– carences alimentaires

– changements climatiques

Comme vous pouvez le constater, certains facteurs ne sont pas irréversibles. Il suffit simplement d’opter pour quelques changements quotidiens afin de préserver son cuir chevelu.

 

Prévenir les chutes :

Des gestes simples peuvent ralentir la perte de cheveux :

– Shampoings doux : non agressifs pour le cuir chevelu

– Teintures : éviter les colorations trop fréquentes

– Alimentation : veillez à ce qu’elle soit équilibrée afin d’éviter les carences en fer et/ou vitamines

– Pas de surmenage du cuir chevelu : toute la journée, il est mis à rude épreuve (soleil, sèche-cheveux, laques, etc). Pensez donc à prendre le temps de le masser tranquillement lors du lavage (pas plus de 4 shampoings par semaine) et à rincer vos cheveux à l’eau tiède. Pour le séchage, optez pour des soins protecteurs ou pour un séchage à l’air libre.

 

Les traitements pharmaceutiques et naturels :

– Soins anti-chute : à retrouver en parapharmacie pour réguler le cycle pousse/perte

– Cure de vitamines : elles agissent sur la kératine qui fortifie les cheveux.

– La levure de bière : riche en vitamine B qui améliore la vitalité des cheveux

– Huile essentielle de cèdre : pour activer la circulation et renforcer la tige capillaire

– Magnésium : en préservant l’équilibre nerveux, on évite ainsi toutes sources de stress

– Zinc : contribue à la croissance des cheveux

– Feuilles d’orties : en lotion ou gélules, elles sont riches en vitamines B, minéraux, oligo-éléments, etc.

– Sauge : la ménopause provoque une chute de production d’oestrogènes diminuant ainsi la force et la résistance des cheveux. La sauge aide à lutter contre ces symptômes.

– Fer : pour lutter contre l’anémie, on dévore les aliments riches en fer (viande rouge, volaille, poisson, fruits de mer…)

– Thym : stimulant capillaire favorisant la pousse des cheveux

 

Si malgré ces solutions, votre chute de cheveux reste abondante, consultez un médecin.