Maladies évolutives
L’AIDE AUX PERSONNES ATTEINTES DE MALADIES ÉVOLUTIVES(ALZHEIMER – PARKINSON – SCLÉROSE EN PLAQUE…)

 

LA MALADIE D’ALZHEIMER

Les maladies dégénératives, tels que la maladie d’Alzheimer sont un enjeu de santé publique. ASAP Domicile a développé un nouveau service à domicile destiné au public atteint de cette pathologie.

« C’est une maladie pénible pour la personne elle-même mais plus encore pour son entourage, car les troubles du comportement, comme l’agitation ou le délire, ont lieu de jour comme de nuit. La personne la plus proche doit sans cesse être sur le qui-vive et les familles, lorsqu’elles ne sont pas accompagnées et soutenues, sont constamment sur le fil, voire en état de crise. Il ne serait pas tolérable de les laisser continuer à porter seules ce fardeau. »

De ce fait, l’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer nécessite une prise en charge particulière, une connaissance parfaite de cette pathologie, du diagnostic à l’organisation de la vie des personnes atteintes. ASAP Domicile s’est engagé dans l’aide aux personnes et familles concernées par cette maladie en s’assurant la collaboration de Nathalie DECATOIRE, Géronto-Psychologue et auteur d’un ouvrage de référence.

 

ASAP Domicile : UN SERVICE EN 5 POINTS

 

    1. La prévention et un diagnostic précoce : une fois formées à cette maladie, les assistantes de vie peuvent détecter les premiers troubles visibles et rendre compte de ces troubles au référent « grand âge » d’ASAP DOMICILE. Ce dernier sensibilisera si besoin les proches. En parallèle, des prestations spécifiques de prévention sont mises en place.

 

    1. L’assistance à la personne : elle consiste en un accompagnement quotidien (toilette, repas, activités) adapté spécifiquement au malade, en lien constant avec l’équipe médicale qui le suit. Il est important que le malade se sente sécurisé. Le malade a besoin d’un environnement sécurisant, agréable à vivre et stimulant.

 

    1. Le maintien des activités : Tâches ménagères, promenades, évocations du passé, activités créatives, temps de calme partagé… en sont quelques-unes, à réinventer tous les jours. Il est important d’ « aller sur son terrain » en lui montrant qu’elle est capable de faire des choses (simples) pour elle ou pour les autres. C’est toujours source de valorisation et de confiance en soi.

 

    1. La formation des aidants : le personnel ASAP DOMICILE aide l’entourage à rétablir le contact avec le malade et permet d’apaiser les conflits liés aux problèmes de communication. Les meilleurs échanges se font lorsque la personne est réceptive. L’écoute et la douceur sont nécessaires pour communiquer avec le malade.

 

  1. L’aide aux aidants : la présence du personnel ASAP DOMICILE rassure et soulage les proches ainsi ils peuvent s’accorder un peu de temps pour souffler. Cela se révèle fondamental dans la durée.