L’équilibre est le résultat d’un bon placement du centre de son corps en position statique ou en mouvement suivant son environnement. Sans cette maîtrise, c’est la chute assurée. Avec l’âge, on peut mettre plus de temps à réagir suivant les situations ce qui peut provoquer une perte d’équilibre et donc une chute. Ces dernières sont un véritable problème de santé publique chez les seniors. En revanche, elles sont loin d’être une fatalité ! En effet, il existe des solutions pour les prévenir au quotidien.

received_10213588320403407

Comment gérer son équilibre ?

Situé à l’arrière du cerveau, on retrouve le cervelet. C’est lui qui gère notre équilibre. Il coordonne et mémorise nos mouvements grâce aux informations sur notre environnement recueillies entre autre par nos yeux et notre oreille interne. Passé 50 ans, des diminutions de la vue ou encore de la masse musculaire peuvent provoquer des déséquilibres dans notre corps. Il est donc important de détecter les facteurs à risque tout en mettant en place des activités pour prévenir les chutes.

 

Comment détecter une perte d’équilibre ?

La solution la plus simple et d’essayer de tenir l’équilibre au moins 20 secondes sur une jambe. Si vous n’y arrivez pas, des lésions cérébrales sont sûrement en cause.

Aux États-Unis, des chercheurs ont mis en place un autre système totalement nouveau et créé à partir de réalité virtuelle. Grâce à des lunettes et des capteurs, vous êtes mis en situation et les médecins peuvent ainsi analyser les réactions de votre corps. Cette nouveauté, étant encore à l’état de projet, ne tardera pas à arriver en France dès sa commercialisation.

 

Comment prévenir les chutes ?

  • Pratique d’une activité physique : profitez-en pour aller chercher le pain à pied avec l’une de nos assistantes ou pour aller faire un tour à la piscine de temps en temps.

 

  • Stretching : ces étirements et assouplissements sont très efficaces sur les muscles et la coordination

 

  • Séance de rééducation chez un kinésithérapeute : accompagné d’un professionnel, vous pourrez travailler sur des zones ciblées tout en améliorant vos points faibles.

 

  • Ateliers spécialisés : l’Assurance Retraite propose des ateliers pour apprendre des exercices de renforcement musculaire et d’équilibre. Renseignez-vous auprès de votre caisse d’assurance retraite, il en existe sûrement une près de chez vous.